Vision Canada
procanada legal immigration inc
Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks
La population

 

 

 Bien qu’occupant le 2e rang mondial pour sa superficie, le Canada se situe à la 37e position pour sa population. Selon Statistique Canada, Au 1er juillet 2010, la population canadienne était estimée à 34 108 800, en hausse de 120 800, ou de 0,36 %, par rapport au 1er avril 2010. La province du Québec essentiellement francophone enregistre une hausse de 25 000, (+0,31%) pour atteindre 7 907 400.


En comparaison, le Canada (9 984 670 km²) qui est 20 fois plus vaste que  la France (551 695 km²), ne compte que la moitié de la population de la France (62 793 432 habitants), ce qui donne une densité moyenne de 3500 habitants par km². c'est l'une des principales raisons qui favorise la politique d'immigration et donc de peuplement du Canada.


En Ontario, province la plus peuplée du Canada, la population a augmenté de 49 500 (+0,38 %) pour atteindre 13 210 700. Cette croissance s'explique principalement par le plus fort solde migratoire international de la province (+39 500) depuis le troisième trimestre de 2005.


La croissance de la population s'accomplit largement grâce à l'immigration et, dans une moindre mesure, par la croissance naturelle. Environ trois quarts des Canadiens vivent à moins de 160 kilomètres de la frontière avec les États-Unis. Une proportion semblable vit dans les zones urbaines concentrées dans le corridor Québec-Windsor (notamment les régions métropolitaines de recensement Toronto-Hamilton, Montréal et Ottawa-Gatineau), les basses terres continentales de la Colombie-Britannique (de la région de Vancouver jusqu'au bout de la vallée du fleuve Fraser) ainsi que dans le corridor Calgary-Edmonton en Alberta.


pourcentage_immigrant_canada

 


Par ailleurs la population canadienne est vieillissante comme la plupart des pays occidentaux. Une tendance définie par une augmentation de la proportion de personnes âgées comparativement à la population des adolescents et à la population active. Les raisons de cette tendance sont souvent complexes. Elles comprennent ou comprendront au cours de la prochaine décennie l'impact énorme des « baby boomers », l'augmentation de l'espérance de vie et les variations des taux de fertilité.


Le Canada a donc besoin d'immigrants. Non seulement pour des besoins de main d’œuvre qualifiée, mais aussi pour maintenir, voire augmenter sa population et pouvoir relever les défis majeurs du futur. De nombreux analystes sont d’avis que l’économie mondiale est en train de vivre une nouvelle ère. Un pays puissant devra aussi être une population puissante. Force est de constater dans la tendance actuelle que, lesdits «nouveaux géants » que constituent la Chine, l’Inde ou encore le Brésil, partagent en commun une forte population. Même si la population n’est pas l’unique critère de développement économique, il constitue cependant un élément incontournable dans le nouvel ordre économique mondial, le Canada l’a bien compris.


 

Une population multiculturelle


Malgré la présence originelle des Aborigènes, le Canada a historiquement été considéré comme un pays divisé entre deux populations, francophones et anglophones. D’où l’essentiel de l’immigration favorisait et se limitait à des pays à population de race blanche tel que la France, l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne. Avec plus de 3 siècles d’immigration, le Canada a récemment étendue la provenance des immigrants à des régions telles que l’Asie, l’Afrique et l’Amérique du sud d’où les immigrants n’étaient pas favorisés avant 1970.


Aujourd’hui, plus de 12 millions des 34 millions d’habitants du Canada se déclarent d’origine non-francophone ou non-anglophone. La diversité est ce qui caractérise le mieux ce pays. À Toronto la plus grande ville du Canada, 50% de la population est née  hors du Canada, 47% de la population est issue de la minorité dite visible. La région métropolitaine de Toronto est considérée comme l’une des villes les plus multiculturelles du monde.

Le Québec n’est pas en reste, sur les 260 000 immigrants reçus chaque année par le Canada, le Québec reçoit en moyenne 55 000. L’essentiel de cette population s’établira sur l’île de Montréal. Terre d’accueil depuis plusieurs décennies déjà pour les personnes immigrantes, la région de Montréal est cosmopolite. Elle est le lieu de résidence de la vaste majorité des personnes des communautés culturelles et des personnes issues de l’immigration. Selon le recensement de 2001, 70 % des personnes nées à l’étranger et présentes au Québec habitaient dans la région de Montréal. Ces personnes forment 28 % de la population totale de la région.


Plus de 120 communautés culturelles sont représentées à Montréal. Les principaux lieux de naissance de la population immigrée sont : l’Europe (37 %), l’Asie (29,5 %), l’Amérique (21 %) et l’Afrique (12,4 %). Les immigrants admis de 2000 à 2004 et établis à Montréal en janvier 2006 provenaient de l’Asie (31,1 %), de l’Afrique (28,7 %), de l’Europe (22,5 %) et de l’Amérique (17,4 %).



citizenship_celebration_canada

Un citoyen Canadien originaire du Nigeria et sa fille lors d'une ceremonie de citoyenneté

 

 

 

 Vision Canada Immigration(c)2011

logo_vision_canada_official_white-small