Vision Canada
procanada legal immigration inc
Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks
Canada: PIB en hausse de 3,9% - USA 1,8% - France 1%
Le PIB canadien a progressé de 3,9 pour cent au premier trimestre

OTTAWA — L'économie canadienne a enregistré une impressionnante croissance de 3,9 pour cent au cours des trois premiers mois de l'année, mais les marchés ont réagi avec peu d'enthousiasme à cette performance.


Ce chiffre est en effet inférieur à celui de quatre pour cent qu'attendaient en moyenne les analystes. De plus, les éléments de croissance annoncent de toute évidence un sérieux ralentissement de l'économie.


L'aspect le plus encourageant de l'annonce faite par Statistique Canada, lundi, est que le produit intérieur brut (PIB) réel a progressé de 0,3 pour cent en mars, dernier mois du premier trimestre, soit légèrement plus que ce qu'avaient prévu les analystes.


«Ce n'est pas le gros titre qui compte. C'est la composition de la croissance (du premier trimestre) qui est déconcertante», a affirmé Derek Holt, vice-président des études économiques à la Banque Scotia.


Cette composition inclut une accumulation des stocks des entreprises, dans l'attente de ventes à venir. De leur côté, les consommateurs étaient en hibernation tandis que la balance commerciale se trouvait dans le rouge, la solide augmentation de 1,6 pour cent des exportations ayant été plus que contrebalancée par la hausse de 2,2 pour cent des importations.


Les investissements des entreprises, la fabrication et le logement ont constitué les points positifs.

Les marchés ont tout d'abord réagi de façon négative à l'annonce de Statistique Canada, le dollar canadien ayant perdu un dixième de point, à 102,35 cents US.


La croissance du PIB canadienne a été supérieure à celle des États-Unis, qui n'a été que de 1,8 pour cent pendant la période, mais largement inférieure à la prévision de 4,2 pour cent qu'avait faite la Banque du Canada.


La banque centrale s'attend à un ralentissement de deux pour cent au deuxième trimestre, mais les analystes préviennent que la situation pourrait être plus sombre, compte tenu des vents contraires qui se mettent à souffler à l'échelle internationale.


Selon toute vraisemblance, le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, laissera à un pour cent le taux directeur de l'institution, mardi, au moment de son annonce.


Au cours des trois premiers mois de l'année, tous les grands secteurs industriels du Canada ont contribué à la croissance, à l'exception du commerce de détail ainsi que des arts, spectacles et loisirs.


La production de biens a grimpé de 1,8 pour cent au cours du trimestre tandis que les industries des services enregistraient une hausse de 0,7 pour cent.


D'après Statistique Canada, la fabrication et l'extraction des ressources naturelles (mines, pétrole et gaz) ont le plus contribué à la croissance pendant les trois premiers mois de 2011.


Copyright © 2011 The Canadian Press.